Les Chemins d’écriture

Depuis trois ans, la Maison de la Poésie propose des ateliers d’écriture auprès de personnes demandeuses d’asile et réfugiées, dans le but de les aider à trouver, en français, les mots justes pour se définir, exprimer leurs aspirations et pouvoir envisager leur vie dans ce nouveau pays. Créé en 2019, le programme Les Chemins d’écriture est ouvert à celles et ceux qui, quel que soit leur statut administratif en France, désirent approfondir la découverte de la langue française et souhaitent s’engager dans une démarche artistique.

Retrouvez l’ensemble des textes issus de l’atelier 2019-2020 dans l’ouvrage C’est loin d’ici, disponible ici

Pour l’année 2020-2021, nous souhaitons poursuivre cet engagement fort en proposant chaque semaine des ateliers menés par l’autrice et scénariste Victoria Kaario avec l’artiste dessinateur Damien Mac Donald. Ces ateliers artistiques et d’apprentissage du français donneront lieu à l’édition d’un livret offrant une mosaïque de leurs écrits et de leurs dessins ainsi qu’à une restitution ouverte à un large public sur la scène de la Maison de la Poésie. 

Cette année l’atelier d’écriture créative porte sur le thème de l’arbre. Dans toutes les cultures, l’arbre apparaît comme un symbole et il est, par excellence, celui de la vie en perpétuelle évolution. A travers des lectures de poèmes d’Apollinaire, Desnos, Supervielle, Bonnefoy, nous allons faire résonner notre propre expérience de l’arbre avec celle des poètes, réfléchir aux symboles et rites qui lui sont associés. Nous regarderons des images, des tableaux, des photographies qui le mettent en scène. Nous flânerons dans la ville, explorerons parcs et jardins pour les rencontrer et réfléchir à la place qu’ils occupent dans l’espace public et nous interrogerons nos propres parcours de vie à travers eux.

L’atelier dessin permet au groupe d’exprimer visuellement ses émotions en déclinant la métaphore de l’arbre et de l’arborescence. L’arbre généalogique, les cercles temporels du bois, les différentes branches de la pensée, l’imaginaire de la forêt obscure venue des profondeurs de l’inconscient… En utilisant tous ces archétypes, nous chercherons à puiser en nous les images qui donnent envie de s’inventer de nouvelles racines. Ayant organisé des expositions et écrit un livre sur le rapport entre les arbres et la guerre, Damien Mac Donald a pu constater qu’il y a plus d’une manière surprenante dont le bois et l’arbre permettent d’aborder des questions difficiles. En résulte une transposition dans un être vivant dont la temporalité dépasse tant qu’elle semble envelopper.

L’atelier d’apprentissage du français se poursuit pour la troisième année consécutive. Lors de ces sessions hebdomadaires, le groupe travaille l’écrit et l’oral de manière artistique et créative en prenant appui sur des textes littéraires du répertoire francophone. 

les intervenant.e.s

Victoria Kaario

Damien MacDonald, par ©Maya Palma

Nos partenaires

Le Centre Primo Levi est un centre de soins qui accueille des personnes ayant été victimes de torture ou de violence politique dans leur pays d’origine, quel que soit leur statut administratif en France. Sont reçus des adultes, des enfants et des adolescents (en famille ou isolés).

L’Ardhis est une association pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles et trans à l’immigration et au séjour. Elle a pour objet de faire connaître leurs droits à ces personnes étrangères demandant protection au motif des persécutions qu’elles ont subies ou risquent de subir dans leur pays du fait de leur orientation sexuelle ou de genre.