Édito du programme NOV / DÉC 2020

 

Édito du programme NOV / DÉC 2020

 

Paris, le 28 octobre 2020

 

Que restera-t-il de ce programme ? Celui qui aurait dû nous emmener de Paris en toutes Lettres jusqu’à la fin de l’année…

Pour sa 11e édition, nous avions prévu un festival Paris en toutes Lettres plus musical que jamais, embarquant les écrivains vers la musique (Virginie Despentes, Francesca Serra, Chloé Delaume, Éric Reinhardt…) et inversement les musiciens vers la littérature (Tim Dup, Vîrus, Barbara Carlotti, Autour de Lucie), sans oublier les inclassables Bertrand Belin ou Florent Marchet. Quatorze lieux parisiens, bien d’autres auteur.es encore (Hervé Le Tellier, Lise Charles, Robert Bober, Didier Blonde, Emmanuelle Bayamack-Tam, Pascal Dibie, Jonathan Coe…), des événements et formats de toutes sortes : Nuit de la poésie, Nuit de la radio, Anatole Latuile Show pour le public jeunesse, les 10 ans des Siestes acoustiques de Bastien Lallemant pour tous les publics…

Après le festival, nous aurions poursuivi en célébrant Lautréamont, en rendant hommage à Tzvetan Todorov, en faisant entendre les Lettres à un jeune poète de Rilke mais également les réponses, en invitant de nombreux poètes : Jacques Demarcq, Aurélien Barrau, Jean-Michel Espitallier, Maxime Actis, Valérie Rouzeau, Charles Juliet, Michel Deguy pour son prix Goncourt… Nous aurions entendu Camille de Toledo, Paul B. Preciado, Alex Lutz, Frédéric Boyer, Anouk Grinberg avec des textes d’art brut, Jeanne Cherhal pour célébrer les mots, Christine Angot en dialogue avec sa fille, Dominique A pour rendre hommage à Philippe Pascal, Annick Cojean pour évoquer Gisèle Halimi, François Morel pour le centenaire Boris Vian…

 

Nous essaierons de redémarrer dès que possible, de reprogrammer ultérieurement certains événements annulés, de procéder parfois à des captations à huis clos si cela nous était permis… Bref, nous sommes déjà impatients de recommencer, de quelque façon que ce soit.

 

 Olivier Chaudenson, directeur


Nlle image pour edito rentree 2016