Samedi 8 février 2014 - 16H00

Entretiens de Po&sie

Entretien de Po&sie : Afrique(s)

Entretien de Po&sie : Afrique(s)

Avec Michel Deguy, Claude Mouchard, Pierre Leroux, Nicolas Martin-Granel, Maxime Ndebeka, Boniface Mongo-Mboussa, Julie Peghini & Laetitia Biaggi

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Après un hommage de Claude MOUCHARD au poète haïtien Jean METELLUS qui vient de disparaître, la rencontre sera consacrée au projet « Afrique(s) » de Po&sie.
On commencera par un bref retour sur les publications relevant de ce projet qui ont été déjà réalisées par la revue (en même temps que sur le site « pour Po&sie »).
On s’entretiendra ensuite avec des membres de l’ « Equipe manuscrit francophone » de l’ITEM, Pierre LEROUX (pour Dambudzo Marechera) et Nicolas MARTIN-GRANEL (pour Sony Labou Tansi).
Puis c’est le poète congolais Maxime NDEBEKA (né en 1944 à Brazzaville, exilé en France depuis 1980) qu’on entendra : lectures de poèmes et dialogue avec Boniface MONGO-MBOUSSA (écrivain et critique littéraire né en République du Congo en 1962, corédacteur en chef de la revue Africultures).
On pourra enfin assister à la projection de « SLT, lieu de c(l)asse« , un documentaire de 25 mn sur la poésie – «champs d’amour et de bataille » – de SONY LABOU TANSI (telle qu’elle a été mise en voix et en scène en septembre 2013 au CNSAD par Jean-Damien Barbin et Dieudonné Niangouna). Le film sera présenté par ses réalisatrices Julie PEGHINI et Laetitia BIAGGI.

 

La parole des politiques s’estompe très vite.

D’ailleurs, les mots ont toujours précédé le pays

mais celui-ci refuse désormais de bouger.

Alors saisissant fermement les anguilles

des discours-programmes des guides éclairés

de tous les discours-bilans toujours positifs

je crie les fantômes qui parent les jours d’ici.

Où est passée la vie ?

Où sont les joies à petits pas qui marchaient à cloche-pied

sur la pointe d’une herbe ?

Où sont les appétits des fous rires ? Le rire éclatant qui,

en se fendant en milliers de lamelles, en milliers de rubans,

enguirlande le quotidien.

Où sont passés les enfants ?

Maxime NDEBEKA