Mercredi 15 juin 2022 - 19H00

Rencontre

« HISTOIRE DU SENSIBLE, HISTOIRE SENSIBLE » : GEORGES DIDI-HUBERMAN

« HISTOIRE DU SENSIBLE, HISTOIRE SENSIBLE » : GEORGES DIDI-HUBERMAN

En conversation avec Hervé Mazurel, Quentin Deluermoz & Anouche Kunth

Rencontre proposée par la revue Sensibilités

tarif : 6 € / adhérent : 0 € RÉSERVER

« Il n’y pas d’histoire qui ne soit sensible de part en part ».  

Georges Didi-Huberman 

 

La revue Sensibilités s’emploie à mieux saisir les ressorts sensibles de la vie collective. Elle s’efforce de décrire l’infinie variété des modes de présence au monde. Ou, dit autrement, des façons de sentir et de ressentir d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs. Ce faisant, elle explore la vie affective dans toutes ses dimensions :  pulsions et désirs, perceptions et émotions, sentiments, passions et autres fantasmes… Pour fêter la parution de son 10e numéro, la revue et son comité de rédaction, en partenariat avec les éditions Anamosa, ont souhaité inviter le philosophe et historien d’art Georges Didi-Huberman pour discuter de son approche de la vie sensible et de ce qu’il appelle les « faits d’affects ». Les historiens Quentin Deluermoz, Anouche Kunth et Hervé Mazurel se relaieront pour évoquer avec lui la vie longue de l’image survivante, les métamorphoses du pathos et de ses représentations, la contagiosité des émotions politiques et, avec elle, des gestes de révolte et de soulèvement.  

 

Pour l’anniversaire de la revue Sensibilités. Histoire, critique et sciences sociales (Anamosa), Quentin Deluermoz, Anouche Kunth et Hervé Mazurel, trois de ses animateurs, discuteront avec Georges Didi-Huberman de ses derniers livres autour de la vie sensible et des faits d’affects. 

 

À lire – La revue Sensibilités n°10, « La guerre transmise », éd. Anamosa, 2021.

– Georges Didi-Huberman, Le Témoin jusqu’au bout. Une lecture de Victor Klemperer, Les éditions de Minuit, 2022.