Samedi 10 avril 2021 - 20H00

Lecture

// EN DIRECT // JOURNÉE ITALISSIMO : L’ART DE LA JOIE DE GOLIARDA SAPIENZA

// EN DIRECT // JOURNÉE ITALISSIMO : L’ART DE LA JOIE DE GOLIARDA SAPIENZA

Lecture par Anna Mouglalis

// 🔴 EN DIRECT //
Suivez en direct l’événement sur la page Facebook ou la chaîne Youtube de la Maison de la Poésie.
Pour ne pas rater le direct, inscrivez-vous à l’événement Facebook.
Vous pouvez ensuite retrouver la vidéo à tout moment sur notre chaîne Youtube.

 

Italissimo ce sera début juillet et – toute l’équipe du festival croise les doigts – en présence du fidèle public de la manifestation. Dans cette attente, le festival adresse un signe à ses spectateurs : une journée de rencontres et de lectures construites autour Dante et Goliarda Sapienza, deux piliers de la culture italienne, que réunit un pont de cinq siècles.

 

Goliarda Sapienza n’a pas connu l’ampleur de sa renommée actuelle. Née en 1924 à Catane, ses parents, socialistes opposants au régime fasciste, lui donnent une éducation libre, loin des systèmes imposés. D’abord comédienne, elle se consacre à l’écriture à la fin des années 1960.  Son livre devenu culte, L’Art de la joie, sera d’abord refusé à la publication en Italie et il faudra attendre la traduction française posthume en 2005 pour qu’il soit enfin et justement reconnu. Depuis, les lecteurs ont découvert l’œuvre exceptionnelle de Sapienza, une « autobiographie des contradictions » où s’entremêlent récits de vie et épisodes imaginaires.

 

L’Art de la joie c’est le roman d’une vie, celle de la Sicilienne Modesta, née sur les pentes de l’Etna en 1900. Le chaos misérable de son enfance et les hasards de l’existence font d’elle l’héritière insoumise d’une famille de nobles dégénérés. Il ne s’agit pas pour autant d’un conte de fée moraliste. Le récit du destin de Modesta, que Goliarda Sapienza a mis dix ans à écrire, est un intense roman d’apprentissage où la foi en la liberté, personnelle, sociale et politique, exulte. Anna Mouglalis, qui prête sa voix profonde à la lecture de ce texte, confesse avoir été modifiée par ce livre, il a « changé [son] regard sur le monde. »

 

Les éditions du Tripode, qui ont permis la redécouverte de cet immense roman en 2005, se sont engagées dans la publication des œuvres complètes de Goliarda Sapienza.

 

Avec le soutien de l’Ambassade d’Italie en France et du Consulat italien.