Lundi 5 avril 2021 - 19H00

Rencontre

// EN DIRECT // DALIE FARAH – LE DOIGT

// EN DIRECT // DALIE FARAH – LE DOIGT

Rencontre animée par Marie-Madeleine Rigopoulos

// 🔮 EN DIRECT //
Suivez en direct l’évĂ©nement sur la page Facebook ou la chaĂźne Youtube de la Maison de la PoĂ©sie.
Pour ne pas rater le direct, inscrivez-vous Ă  l’évĂ©nement Facebook.
Vous pouvez ensuite retrouver la vidéo à tout moment sur notre chaßne Youtube.

 

16 janvier 2018, 7h28 : il fait encore nuit devant le lycĂ©e, en pĂ©riphĂ©rie d’une ville auvergnate. EmmitouflĂ©e dans sa doudoune, la prof se repasse le plan de son cours de philo et traverse la rue en dehors des passages piĂ©tons. Un klaxon la surprend, elle ne se retourne pas, fait un doigt d’honneur. La voiture se gare, un homme en sort prĂ©cipitamment, hurle, la dĂ©fie : « Recommence ! » Face Ă  lui, nouveau doigt d’honneur. Il la gifle.

Ce n’est pas la premiĂšre fois qu’elle rencontre la violence. Battue dans son enfance, devenue adulte elle a Ă©tĂ© rouĂ©e de coups par un de ses Ă©lĂšves et plus tard insultĂ©e par un autre. Pourquoi ? Quel lien existe-t-il entre son corps et la brutalitĂ© ? A qui Ă©tait destinĂ© ce doigt ? Ce roman est une enquĂȘte sur deux minutes qui brisent sa vie. Parmi les profs, l’évĂ©nement perturbe. Qui est coupable de la gifle ? Pourquoi a-t-elle pris le risque de ce second doigt d’honneur ?

En alternant dialogue en salle des profs et rĂ©cits des faits, l’écriture tendue de ce Hors les murs de l’éducation nationale, interroge la question de l’origine de la violence. Celle qu’on subit, celle qu’on exerce, celle qu’on dĂ©sire, celle qui arrive inĂ©vitablement, quand on est femme, quand on est arabe, quand on est prof.

Entre burlesque et lucidité profonde, Le doigt retrace à un rythme haletant les événements qui permettent de comprendre cette « victime en récidive », au travers de la comédie sociale des supérieurs, des médecins et de la justice qui sans cesse minimisent la violence.

 

À lire – Dalie Farah, Le doigt, Grasset, 2021.