Mardi 17 avril 2018 - 20H00

Lecture

Dans la chaleur vacante d’André Du Bouchet

Dans la chaleur vacante
d’André Du Bouchet

Par Olivier Martinaud & Joana Preiss

tarif : 10 € / adhérent : 5 € RÉSERVER

« Paris, le 27 novembre 2017

Chère Joana, puisque nous en sommes à nous faire découvrir nos livres de chevet, et dans cette période de chagrin amoureux, que dirais-tu de m’accompagner à la déchirure du ciel, entre les glaciers, sur les routes d’André du Bouchet ? J’ai découvert « Dans la chaleur vacante » à l’université et, depuis, ce recueil ne m’a pas quitté. C’est souvent auprès de lui que je viens reprendre mon souffle. Tu verras, c’est une écriture si vive, si vivifiante, où la blancheur et les éléments dominent. “ Le fond du jour est encore devant nous ” écrit-il. Ce serait émouvant, intense et beau de traverser ces montagnes avec toi. Avec ta voix. “ Je me recompose au pied de la façade comme l’air bleu au pied des labours. Rien ne désaltère mon pas. ” Je t’embrasse. Olivier »

 

 

«  Cher Olivier quelle joie que de découvrir ta lettre et ton invitation en même temps que la poésie pure d’André Du Bouchet, dont la langue belle et abrupte déchire le temps, broie les espaces et rend nus les murs ventés au soleil. Je franchirais donc avec toi, les montagnes et la glace et le feu, sans perdre la blancheur de la lumière. Heureuse de mêler ma voix à la tienne comme des pierres ciselées, attachées aux mots graves et aigus du poète “ dans la chaleur vacante ”  qui bouscule nos sens. Merci pour le bouleversant partage. Des baisers, Joana. »

 

À lire – André Du Bouchet, Dans la chaleur vacante, Gallimard, 1991.