Samedi 16 juin 2018 - 19H00

Rencontre

Catherine Blanjean – Liu Xia, lettres à une femme interdite

Catherine Blanjean –
Liu Xia, lettre à une femme interdite

Avec Liao Yiwu, Marie Holzman (sinologue et traductrice de Liao Yiwu), Béatrice Desgranges (philosophe et traductrice des poèmes de Liu Xia) & Jean-Philippe Béja (sinologue et traducteur de Liu Xiaobo)

Rencontre animée par Jean-François Bouthors

tarif : 5 € / adhérent : 0 € RÉSERVER

Depuis que le prix Nobel de la paix a été décerné en 2010 à son époux Liu Xiaobo, Liu Xia, poétesse et photographe chinoise, est assignée à résidence. Son seul “crime”: s’être proposée pour représenter son mari emprisonné lors de la remise du prix. Liu Xiaobo est mort en juillet 2017, des suites d’une longue maladie. Liu Xia, elle, n’a toujours pas retrouvé sa liberté et, depuis, on est presque sans nouvelles d’elle. Quand elle a appris le sort fait à Liu Xia, Catherine Blanjean a entrepris de lui écrire des lettres dont elle savait pourtant qu’elles ne pourraient jamais lui parvenir. Catherine Blanjean est alors allée à la rencontre des rares personnes capables d’évoquer Liu Xia ; elle s’est aussi plongée dans des textes qui parlent de la Chine et de son régime. Il en ressort le portrait bouleversant d’une femme “interdite”. Le cri d’une femme pour une femme. Et pour l’humanité.

A ses côtés, Liao Yiwu, le grand écrivain et poète chinois, qui vit en exil en Allemagne et fut emprisonné durant quatre ans pour avoir avoir écrit le poème “Massacre” dénonçant la répression des manifestations de la place Tian’anmen.

À lire – Catherine Blanjean, Liu Xia, lettres à une femme interdite, éd. François Bourin, 2018. Liao Yiwu, Dans l’empire des ténèbres, préface de Marie Holzman et Jean-François Bouthors, traduit du chinois par Gao Yun, Marc Raimbourg et Marie Holzman, éd. François Bourin, 2013.