Écritures et territoires

Depuis plus de trois ans, la Maison de la Poésie développe des ateliers d’écriture auprès de lycéens de la région Ile-de-France. Ce programme, qui concerne en 2020-2021 plus de 400 élèves aux profils très divers et réunit 11 auteurs, donne une vision des différentes pratiques d’écriture contemporaines et soutient l’idée d’une littérature vivante, sensible à l’actualité et ouverte au monde.

0
élèves participants
0
heures d'atelier
0
auteurs intervenants
0
départements couverts

Écritures et Territoires se déroule sur l’année scolaire complète, d’octobre à juin. En 2020-2021, quatorze classes participent au projet. Chacune d’entre elles bénéficie d’un programme « sur mesure », adapté au profil des élèves (filières professionnelles, technologiques ou générales, CAP, élèves allophones arrivants, etc.). Les enseignants et les auteurs élaborent les contenus autour de trois axes : la pratique de l’écriture et de la lecture à voix haute, la fréquentation de lieux culturels (chaque classe a la possibilité de découvrir au moins un lieu culturel francilien en plus de la Maison de la Poésie) et la valorisation de leur expérience artistique grâce à la publication de leurs textes et aux restitutions de leurs ateliers sur la scène de la Maison de la Poésie.

L’objectif de ce programme est de faire découvrir la littérature autrement aux élèves, loin des carcans scolaires, mais aussi de leur faire vivre l’expérience de l’écriture, de l’expression et de la création à travers la rencontre avec des écrivains et des lieux culturels. L’atelier est également l’occasion pour les élèves de découvrir les nouvelles formes d’écriture, à travers l’utilisation d’outils, notamment numériques, au service de la création : réalisation de vidéos, de créations sonores, mises en scène des textes, etc. 

Parmi les auteurs qui interviennent dans les lycées : Julie Bonnie, Séverine Daucourt, Constance Debré, Vincent Dheygre, Jean-Michel Espitallier, Frédéric Forte, Elitza Gueorguieva, Denis Michelis, Anne Mulpas, Makenzy OrcelFlore Talamon

Découvrez les textes issus des ateliers 2019-2020

Paroles d’élèves et de professeurs ayant participé au projet

« (L’atelier) a très largement profité à tous les élèves, même les plus réfractaires à l'expérience. Cette classe de première année de CAP rassemble des élèves aux profils divers, certains en situation de handicap, d'autres fortement abîmés par leur parcours antérieur. Les élèves ont été touchés qu'un poète vienne vers eux, s'intéresse à eux et à ce qu'ils peuvent écrire. Tous se sont emparés, à leur manière, des propositions de Séverine (Daucourt). Ils ont découvert que la poésie pouvait être autre chose que la représentation figée, scolaire qu'ils pouvaient en avoir. Ces ateliers leur ont réellement ouvert un champ de possibles sur la forme et le fond. »
Emmanuelle Sapin
Professeure de français au Lycée Viollet-le-Duc
« J’ai été très contente de participer aux ateliers avec Elitza. Cette collaboration m’a aidée pour être plus créative et optimiste. J’aime bien composer des poèmes et je vais écrire toujours ce que j’aime. Je vous remercie pour cette démonstration que le rêve peut devenir réalité. »
Irina
Elève de la classe UPE2A (Unité Pédagogique pour Elèves Allophones Arrivants) du lycée Jules Verne, Cergy
« Je trouve que les sorties à la Maison de la Poésie sont intéressantes car il y a un écrivain qui nous fait faire des travaux intéressants. Je trouve qu’ils sont intéressants car ils sont créatifs et j’aime la créativité. Ce que j’aime aussi, c’est que ça me donne envie de lire. En plus, l’écrivain nous dit honnêtement ce qu’il pense et il nous dit pourquoi il a cet avis. »
Titouan
Elève de première année de CAP menuiserie au lycée Viollet-le-Duc à Villiers-Saint-Frédéric

NOS PARTENAIRES