Avec les familles dans les hôtels sociaux

Dans la continuité des ateliers menés avec le Samu Social, la Maison de la Poésie développe depuis 2020, avec le service « Mieux vivre à l’hôtel », des séances d’écriture à destination des enfants et des familles hébergés dans des hôtels sociaux. Dans ces lieux exigus, non adaptés à la quotidienneté, la Maison de la Poésie souhaite créer avec les familles un espace dédié à la rencontre, à la création et à l’imaginaire.

Ces ateliers ont lieu dans un hôtel social du Blanc-Mesnil avec l’autrice Mélanie Yvon qui avait déjà, en décembre 2020, mené des ateliers intitulés « Définitures » auprès d’une vingtaine d’enfants hébergés, invités à jouer avec la langue française pour créer des récits mettant en scène leur quartier dans une histoire collective et pour façonner des sculptures-poèmes aux définitions fantaisistes.

 

Cette  fois-ci, le projet L’écho des méthodes part d’une réflexion sur l’apprentissage et les échanges de savoir. En s’inspirant des manuels scientifiques, l’écrivaine proposera aux participant·es de créer des textes et des productions plastiques à partir de manuels scolaires. Ces créations seront ensuite diffusées dans les espaces communs, afin que tous·tes les résident·es prennent part au projet.

 

Ces ateliers sont pensés pour croiser écriture et geste, lors d’ateliers réunissant familles, enfants et adultes, dans le but d’offrir des temps de convivialité et de création collective aux habitant·es des hôtels sociaux.

Des moments de visites et d’exploration de leur environnement sont proposés aux participant·es, afin qu’ils et elles puissent identifier certains lieux avec l’envie d’en faire usage.

L'Intervenante