L’atelier des dames

Au cœur de l’Hôtel de Ville de Paris, se trouve un centre d’hébergement pour femmes sans-abri, la Halte Femmes. Depuis 2019, un groupe d’hébergées participe chaque semaine à un atelier d’écriture animé en alternance par les autrices Julie Bonnie et Violaine Schwartz.

Les Mots des paravent, réalisé par par Anne Mulpas, poète multimédia et Rym Debbarh-Mounir, créatrice sonore.

Tous les mardis matin, les femmes se réunissent à la Maison de la Poésie pour un atelier d’écriture de deux heures, suivi d’un repas au Falafel Café. Les participantes, entre huit et douze selon les séances, arrivent toutes ensemble depuis l’Hôtel de Ville, accompagnées d’une assistante sociale de la Halte. Au fil des séances, un groupe d’habituées se constitue mais l’atelier reste ouvert à toutes : les femmes de passage à l’accueil de jour, les hébergées, celles qui sont parties et continuent à participer.

Pour cette troisième année, Julie Bonnie et Violaine Schwartz proposent aux participantes d’aller encore plus loin dans l’exploration de la littérature et du récit de soi, en explorant le thème de la ville. De la ville parisienne aux villes imaginaires, en passant par nos villes intérieures, le projet sera ouvert à toutes les géographies urbaines possibles. La ville incarne des problématiques variées, particulièrement pour ces femmes en situation de rue, et se révèle donc comme un lieu d’inspiration idéal. La ville est également un terrain d’observation sans fin.

L’objectif est d’offrir à ces femmes un temps particulier, un espace dédié et chaleureux leur laissant la possibilité de s’exprimer par et pour elles-mêmes, de se raconter (si elles le désirent), de laisser libre cours à leur imagination. S’assurer que pendant deux heures, leurs mots soient bien les leurs, qu’ils soient exprimés, entendus et respectés. Mais l’atelier est également un moment collectif, permettant à ces femmes amenées à se côtoyer quotidiennement de se connaître dans un contexte différent.

L’atelier donne lieu, à la fin de la saison, à une restitution ouverte au public sur la scène de la Maison de la Poésie afin de permettre aux participantes de porter elles-mêmes les textes écrits tout au long de l’année. Un livret regroupant leurs productions est également réalisé et distribué à chacune, trace de leurs parcours individuels et collectifs d’écriture.


 

Retrouvez les textes issus des ateliers dans les livrets :
Animées, 2020

 

LES INTERVENANT.ES

NOS PARTENAIRES