Samedi 16 décembre 2017 - 18H00

Concert littéraire

Regards Croisés autour d’Ubik avec l’orchestre Ping Machine

Regards Croisés autour d’Ubik avec l’orchestre Ping Machine

Restitution d’ateliers de pratiques artistiques avec Thomas Reverdy

tarif : 10 € / adhérent : 5 € RÉSERVER

Regards Croisés autour d’Ubik est la restitution d’un travail collaboratif mené autour d’Ubik, pièce musicale inspirée du roman de Philip K. Dick. Le compositeur Frédéric Maurin rassemble les quinze musiciens de son orchestre Ping Machine et des personnes détenues pour un concert littéraire. Ce dernier est le fruit d’ateliers de pratiques artistiques menés en détention, mêlant écoutes et découvertes musicales, écriture avec l’auteur Thomas B. Reverdy, et créations plastiques avec la plasticienne Florence Cosnefroy.

Les actions culturelles, comme celles initiées pour Regards croisés autour d’Ubik sont organisées par les services pénitentiaires d’insertion et de probation (SPIP) en lien avec le chef d’établissement pénitentiaire et les structures culturelles dans le cadre d’un partenariat avec le ministère de la culture et de la communication. Ces pratiques s’inscrivent dans les missions de prévention de la récidive et de réinsertion confiées à l’administration pénitentiaire.


Coproduction : Maison de la Poésie-Scène littéraire – Pégazz & L’Hélicon – SPIP 92 – La Terrasse, espace d’art de Nanterre.

Avec le soutien de la Maison d’Arrêt des Hauts-de-Seine, la DRAC Île-de-France, la Mairie de Paris, la SPEDIDAM et l’ADAMI.


À lire – Thomas B. Reverdy, Il était une ville, Flammarion, 2015.

Thomas B. Reverdy & Sylvain Venayre, Jardin des colonies, Flammarion, 2017.

À écouter – Ping Machine, Easy Listening, Neuklang, 2016.

Ping Machine, UBIK, Neuklang, 2016.

À voir – Composition chromatique, installation éphémère in situ et exposition à la Maison radieuse, Unité d’Habitation Le Corbusier, Rezé (Loire atlantique) à partir du 13 septembre 2017.

Colorama, la solitude dans la foule, oeuvre numérique réalisée en partenariat avec le Cube, à visionner à la BNF (site François Mitterand).