Mercredi 7 février 2018 - 20H00

Lecture

Poétiques de résistance : « Puissance(s) de l’amour »

Poétiques de résistance :
« Puissance(s) de l’amour »

Lecture par Alexandra Fournier, Felhyt Kimbirima, Greg Germain, Hélène Lanscotte & Albert Dichy

tarif : 5 € / adhérent : 0 € RÉSERVER

Dans son anthologie La terre le feu l’eau et les vents, Édouard Glissant écrivait : « Le Tout-monde est à la fois le limon et la cendre, la libation et l’élévation, la terre et le feu, l’eau et l’air secret. L’enfouissement et la consomption, la purification et l’inspiration : la terre encore et les feux, l’eau et l’air, brutalement. Dans ces éléments sont abordés la pensée humaine, les souffrances des peuples, les luttes et les abandons, ce que tu cries et ce que tu médites. »

C’est un peu de cette union que donnent à vivre et à entendre les soirées « Poétiques de Résistance » proposées par l’Institut du Tout-Monde depuis 2014. L’anthologie d’Édouard Glissant se proposait d’ouvrir les imaginaires sur la diversité bruissante de ces poétiques que nous souhaitons, à notre tour, convier dans leurs présences vives au gré de ces rendez-vous.

Dans le cadre des soirées « Poétiques de résistance », proposées par l’Institut du Tout-Monde.

 

Programme détaillé :

« L’écriture, acte d’amour », texte de Sony Labou Tansi (Lecture)

« Vision captive – image d’un amour chez Tarkovski » (Film)

« Vision captive, amour brûlé – Solaris, Le Sacrifice » (Film)

Le feu et l’eau, Gaston Bachelard (Lecture)

Enfer xxvi 67-105, Dante (Lecture)

L’éclair (Une saison en enfer), Arthur Rimbaud (Lecture)

« L’orgue paysage » d’Alexis Paul (Création sonore)

J’ai derrière le ciel, un ciel (Onze astres sur l’épilogue andalou), Mahmoud Darwish (Lecture)

Les poésies, Georges Schéhadé (Lecture)

Un captif amoureux, Jean Genet (Lecture)

Petits vers presque écologiques, Georges Caproni (Lecture)

« L’amour, Billie Holliday », par Olivier Douville

Création originale de Jacques Coursil sur des textes de Frankétienne

Les Souffleurs, commandos poétiques

Sculpture de l’espace de Vincent Brédif