Mercredi 14 juin 2017 - 19H00

Rencontre

Pierre Bergounioux & Jean-Paul Michel

Pierre Bergounioux & Jean-Paul Michel

Rencontre animée par Jean-Baptiste Para

tarif : 5 € / adhérent : 0 € RÉSERVER

« Le devoir de maintenir le livre s’impose dans l’intégrité » Mallarmé.

L’injonction mallarméenne au « devoir de maintenir le livre » s’est chargée soudain, dans ce moment de crise de la culture, de significations nouvelles : un impératif intellectuel devenu une tâche pratique. Le livre n’est pas seulement menacé par la virtualisation digitalisée de sa pure et simple disparition comme objet (l’antique “ instrument spirituel ” si bien dit), mais par la destruction physique, les autodafés, le feu, la machette de mystiques de toute venue, unis par le désir réactif d’en finir avec toute forme d’art. “ Boko haram ” signifie “ Livre interdit ”. Devant des régressions si effarantes, nous nous sentons tenus de réaffirmer qu’« il y a une légitimité, une dignité, une nécessité pour l’esprit à fonder des oeuvres qui valent d’être regardées par lui comme des objets pour lui » Jean-Paul Michel.

 

À lire – Pierre Bergounioux, Haute tension, éd. William Blake & Co, 2011.
Jean-Paul Michel, L’art n’efface pas la perte. Il lui répond, Fario, 2016.
Le devoir de maintenir le livre s’impose dans l’intégrité : 1996-2016, (collectif),  William Blake & Co, 2017.