Lundi 23 octobre 2017 - 19H00

Rencontre

Piedad Bonnett – Ce qui n’a pas de nom

Piedad Bonnett
Ce qui n’a pas de nom 

Rencontre animée par Marie-Madeleine Rigopoulos

tarif : 5 € / adhérent : 0 € RÉSERVER

 Dans ce court récit, Piedad Bonnett raconte à la première personne le suicide de son fils Daniel, vingt-huit ans, qui s’est jeté du toit de son immeuble à New York. Huit ans plus tôt, on l’avait diagnostiqué schizophrène. Dans un milieu bourgeois, corseté par des conventions en tout genre, il n’est pas de bon ton de parler crûment de la mort et de la folie ; c’est pourtant ce que fait l’auteur avec une sincérité bouleversante. Elle raconte l’incrédulité à l’annonce du suicide, le besoin désespéré de trouver des traces – un journal, des écrits, mais aussi et surtout le combat inégal d’un jeune homme (et de ses parents) contre la folie qui le cerne.

Une plongée dans la douleur qui ne verse jamais dans l’apitoiement ou l’impudeur : l’écrivain n’a que les mots pour dire l’absence, pour contrer l’absence, pour continuer à vivre.

« La vie, la mort et la littérature se mêlent comme sur une scène de théâtre dans ce témoignage extraordinaire où convergent la vérité la plus intime et le talent créatif. » Mario Vargas Llosa

 

Dans le cadre de l’Année France-Colombie 2017- www.anneefrancecolombie.com

À lire – Piedad Bonnett, Ce qui n’a pas de nom, trad. de l’espagnol (Colombie) par Amandine Py, Métailié, 2017.