Jeudi 28 septembre 2017 - 19H30

Lecture musicale

Norman Manea – Parler à la pierre

Norman Manea
Parler à la pierre

Avec Norman Manea & Olivier Guez
Lecture par Madalina Constantin, avec le duo klezmer 100 cordes : Amit Weisberger & Mihai Trestian

Rencontre animée par Cristina Hermeziu

Né en Bucovine en 1936, indésirable dans la Roumanie du « clown » dictateur, Norman Manea s’exile à Berlin en 1986, puis à New York où il vit aujourd’hui. Auteur d’une trentaine de romans et essais traduits dans vingt langues, Norman Manea tisse une poignante et lumineuse élégie de l’exil : les souvenirs, forts et pudiques, de l’enfant rescapé de la déportation qui nourrissent ses nouvelles alternent avec une réflexion troublante sur la condition de l’écrivain “disloqué”, dans ses nombreux essais. Tel un fil à plomb, sa phrase vibrante est constamment en quête de sens, comme si explorer à l’infini l’identité, le déracinement et l’adversité était pour l’écrivain le seul moyen d’indiquer la direction de la vie, verticale.

Norman Manea est aussi l’auteur d’un long poème, hymne humaniste dédié à son père et à Primo Levi, écrit en 2005 et traduit en dix langues : Parler à la pierre.

 

Soirée proposée par l’Institut Culturel Roumain de Paris dans le cadre de la série  « On vous sert un vers » – http://icr.ro

 

A lire – Norman Manea, Le Retour du Hooligan : une vie, trad. du roumain par Nicolas Véron, Seuil, Prix Médicis étranger 2006 – L’heure exacte, Seuil, 2007 – Les Tiroirs de l’exil. Dialogue avec Leon Volovici, trad. par Nicolas Cavaillès, Le Bord de l’eau, 2015.

Olivier Guez, La Disparition de Josef Mengele, Grasset 2017.