Jeudi 16 janvier 2014 - 19H30

Non classé

La Station d’arts poétiques

La Station d’arts poétiques

Anne Kawala, Élodie Petit, Nelly Monnier, Fabien Steichen, Sarah Bahr & Jean-Marie Gleize (co-fondateur de la SAP avec Noura Wedell & Patrick Beurard-Valdoye)

Tarif : 5 € / adhérent : 0 € RÉSERVER

Dans le prolongement de l’Atelier d’arts poétiques crée en 1999, La Station d’arts poétiques, est conduite par Patrick Beurard-Valdoye et Jérôme Mauche (poètes et professeurs à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon). Il s’agit d’un programme de recherche théorique et de création dirigé vers l’écriture poétique, dans la diversité des formes qu’elle emprunte à l’heure actuelle. L’oralisation du texte est un axe important.

L’objectif serait d’accompagner des créateurs dans une réflexion et une connaissance des réseaux d’activité littéraire, où la langue et les modes narratifs constituent des lieux d’investigation.
 L’accent est mis sur les processus d’émergence individuels et collectifs qui ont trait au travail d’écriture.

Après une collaboration de plusieurs années avec l’ENS Lyon, ce programme est en partenariat avec le département d’écriture dramatique de l’ENSATT.

Outre les séances d’atelier, ont lieu des journées d’études (Kurt Schwitters ; Ghérasim Luca ; Valère Novarina ; Michèle Métail ; Bernard Heidsieck ; Caroline Sagot Duvauroux ; Nathalie Quintane ; Jean-Patrice Courtois ; Sandra Moussempès…) ; des workshops sous la direction d’auteurs invités (Ryoko Sekiguchi ; Caroline Bergvall ; Arnaud Labelle-Roujoux…) ; des colloques (Jean Daive « Conditions de narration » …) et des échanges (avec l’Atelier-Écriture de la HEAD, Genève).

Auteurs invités :

Anne Kawala : diplômée en 2005. Sa pratique s’appuyant sur des recherches anthropologiques, sociologiques et linguistiques, produit : des livres (De la rose et du renard, leurs couleurs et odeurs, 2012, éd. cipm ; Le cow-boy et le poète, 2010, éd. L’attente ; part &, 2010, éd. Joca Seria, F.aire L.a F.eui||e, 2008, éd. Le clou dans le fer) ; des lectures performés ; un travail pour la scène (in,fi,nie 2013, Ak. Schloss Solitude ;  Ma belle enthomologie, 2011, CND Pantin, La terreur du boomerang, 2010, La comédie de Reims). Elle co-dirige la revue RoToR.

Elodie Petit : diplômée en 2010. Dans son appartement, elle auto-édite ses dessins et ses poèmes énervés sous le nom de Jack Langue. Elle a fondé les éditions douteuses, maison d’édition « do it yourself » consacrée à la poésie et aux textes engagés qu’elle distribue « sous le manteau» à des gens qui aurait envie de se subvertir ou juste de réfléchir à leur condition d’être humain. Publie dans Nioques depuis le numéro 6.

Nelly Monnier : diplômée en 2012. Peinture, dessin et récit se croisent dans sa pratique. Elle a participé à plusieurs expositions, en galeries (notamment la galerie Moitre à Turin), au Creux de l’enfer (Thiers) au musée Fabre (Montpellier), à l’Institut d’Art Contemporain (Villeurbanne). Lauréate du prix Félix Sabatier. Publications de textes et dessins dans les revues Guru Guru, RoToR, Initiales, Kiosk. Co-fondatrice de la revue de littérature S/V. 

Fabien Steichen : diplômé en 2013. Performances et vidéos. Son travail, récemment présenté aux Laboratoires d’Aubervilliers, rend public différents éléments maintenus dans le silence, explicitant ce qui projette notre parole, et ce qui la contient. Il sera en duo avec Céline Meillaud.

Thomas Braichet : diplômé en 2002. Projection sonore d’un extrait de Conte de F (© P.O.L, 2007). « Il a réalisé bandes-son et musiques et schèmes et polices de caractères et écrits qui quand il était bien en forme étaient bien aussi. » Thomas Braichet est mort en 2008. Il a publié chez P.O.L On va pas sortir comme ça on va pas rentrer en 2004 et Conte de F.

Sarah Bahr : diplômée en 2011. Activités d’artiste plasticienne, de poète et de metteur en scène. Récemment elle a montré son travail au festival actOral et aux Subsistances à Lyon. Elle a publié dans La gazette des Jockeys Camouflés, Initiales et If.

Jean-Marie Gleize : Il poursuit depuis Léman une méditation en prose (« prose en prose », « post-poésie ») qui prend la forme d’une enquête, investigation narrative discontinue (littérale, documentaire) à partir de traces ou données matérielles images ou textes. Il a été responsable du Centre d’Etudes Poétiques à l’ENS Lyon, et a co-fondé la Station d’arts poétiques (avec Noura Wedell et Patrick Beurard-Valdoye). Il a créé la revue Nioques qu’il anime depuis 1990. Parmi de très nombreuses publications, huit ouvrages aux éditions du Seuil (coll. Fiction & Cie) dont Tarnac, un acte préparatoire en 2011. A paraître : Le livre des cabanes.

Durée : 1h30

À voir :
ENSBA LYON