Vendredi 17 janvier 2014 - 20H30

Non classé

Tchéky Karyo – Jimi Hendrix (monologue électrique) de Zéno Bianu

Tchéky Karyo – Jimi Hendrix (monologue électrique) de Zéno Bianu

Mise en scène et en son de Jean Michel Roux

Grande Salle
Tarif : 15 € / adhérent : 10 € RÉSERVER

18 septembre 1970. Hendrix meurt d’une overdose de somnifères au Samarkand Hotel de Londres. Il laisse un dernier poème qui commence par ces mots : « The story of life is quicker than the wink of an eye » (L’histoire de la vie est plus rapide qu’un clin d’oeil). Par un monologue poétique, le poète-dramaturge Zéno Bianu s’attache à restituer le dernier rêve de cette aventure fulgurante. Ce texte s’incarne en la voix de Tchéky Karyo, amplifiée comme une guitare électrique, sur une idée du metteur en scène Jean Michel Roux avec la collaboration de l’ingénieur du son Philippe Moja. La voix du comédien-chanteur électrifiée et filtrée avec des pédales d’effets sonores ajoute ainsi aux sens des mots des sensations physiques et électromagnétiques comme lors d’un concert de rock.

Ce soir, la Maison de la poésie accueille la première représentation publique de ce spectacle.

 

À lire – Zéno Bianu, Jimi Hendrix (aimantation), Castor Astral, 2010.
À écouter – Tchéky Karyo, « Credo », Verycords, 2013.
À regarder – Jean Michel Roux, « Les Mystères du Snæfellsjökull » en dvd, Mercure Films, 2013.

_____________________________________________________________________________

Extraits de Jimi Hendrix (aimantation) de Zéno Bianu

 

j’écoute la sueur perler sur ma guitare

imaginez

imaginez un peu

l’eau et l’électricité chantent ensemble

j’écoute ma voix ralentir

jusqu’à

faire trembler l’axe de rotation de la Terre

 

neuf pilules pour dormir

j’entre dans un océan

dont je ne verrai jamais la fin

je suis l’écran

sur lequel le film

se déroule

je contemple

le territoire des esprits

À voir :
Tchéky Karyo
TCHEKY KARYO Clip "Autour de la Mémoire"