Samedi 10 juin 2017 - 19H00

Lecture & rencontre

Hommage à Serge Doubrovsky

Hommage à Serge Doubrovsky

Avec Camille Laurens, Tom Bishop, Yves Charnet, Yannick Kujawa, Elisabeth Molkou, Laurent Herrou, Olivier Steiner, Mathieu Simonet, Christine de Camy & Isabelle Grell

tarif : 5 € / adhérent : 0 € RÉSERVER

Il disait être devenu écrivain à l’âge de quinze ans, lorsqu’en 1943-44, durant plusieurs mois, il dût se cacher pour échapper aux rafles anti-juives. Mort le 23 mars dernier, à 88 ans, Serge Doubrovsky est assuré de voir son patronyme demeurer dans l’histoire littéraire, en tant que fondateur de l’autofiction. Une forme narrative qu’il n’a certes pas inventée, mais à laquelle il a donné un nom et dont il a posé les principes : « Un récit dont la matière est entièrement autobiographique, la manière entièrement fictionnelle ».
En 1977, il publie Fils, première œuvre qu’il qualifie d’autofiction. Il reçoit le prix Médicis 1989 pour Le Livre brisé, le prix de l’écrit intime pour Laissé pour conte en 1999 et le grand prix de littérature de la SGDL pour Un homme de passage en 2011.

 

À lire – Serge Doubrovsky, Fils, Galilée 1977, rééd. Gallimard Coll. Folio – Le Livre brisé, Grasset 1989 – Laissé pour conte, Grasset 1999 – Un Homme de passage, Grasset 2011 - Le Monstre, Grasset 2014.