Jeudi 6 avril 2017 - 20H00

Lecture & rencontre

Hommage à Sadegh Hedayat

Hommage à Sadegh Hedayat

Avec Atiq Rahimi, Sorour Kasmaï & Pedro Kadivar
Lecture par Golshifteh Farahani

tarif : 10 € / adhérent : 5 € RÉSERVER

Sadegh Hedayat s’est donné la mort à Paris le 9 avril 1951. « Tel un signe éperdu dans la nuit » disait de lui André Breton. Pris en tenaille entre deux mondes, « parti de l’un sans arriver à l’autre », se définissait-il lui-même. Marquée par la déchirure entre l’Orient et l’Occident, l’ancien et le moderne, l’obscurantisme et les Lumières, l’œuvre de Sadegh Hedayat, unique dans son genre, est devenue l’emblème de la littérature persane de l’époque moderne. Qualifiée de blasphématoire et frappée d’interdiction par la République islamique, elle circule aujourd’hui sous le manteau et continue d’exercer un attrait indéniable sur la conscience de ses compatriotes.
Traduite et publiée dans le monde entier, celle-ci reste néanmoins peu connue en France. Cette soirée sera l’occasion de faire (re)découvrir l’un des plus grands écrivains de langue persane.

 

À lire – Sadegh Hedayat est publié chez José Corti : La Chouette aveugle, trad. du persan par Roger Lescot, 2000 – Enterré vivant,  trad. par Derayeh Derakhshesh, 2016 - Madame Alavieh et autres récits, trad. par M.F. Farzaneh, 1997.

 

Sadegh Hedayat ©Wikicommons