Mercredi 14 décembre 2016 - 19H00

Rencontre

Gonçalo M. Tavares & Mathias Énard

Gonçalo M. Tavares & Mathias Énard

Rencontre animée par Marie-Madeleine Rigopoulos

tarif : 5 € / adhérent : 0 € RÉSERVER

Dans le monde ultra-contemporain de Gonçalo M. Tavares, des êtres ordinaires paraissent brusquement extraordinaires. L’intraitable modernité a fini d’en faire des petits monstres : des corps que le libéralisme, le consumérisme et bien d’autres corsets soi-disant anodins ont rendus littéralement dingues. Entre le short-cut et le cadavre exquis, le grand auteur portugais se montre tour à tour glaçant, hilarant, aigu ou kafkaïen. Il est ce soir en dialogue avec Mathias Enard (les deux se connaissent et s’apprécient). Après son prix Goncourt 2015 pour Boussole, Mathias Enard vient de publier Dernière communication à la société proustienne de Barcelone : un recueil d’errances poétiques où il trace l’immense carte de son monde d’écriture, de sa géographie intime. De Beyrouth à Sarajevo, de la Russie au Tadjikistan et à l’Espagne, il nous offre ici de brefs récits, éclatés, fulgurants, nourris des bruits étouffés de la guerre et du fracas du monde.

 

À lire – Gonçalo M. Tavares, Matteo a perdu son emploi, trad. du portugais par Dominique Nédellec, Viviane Hamy, 2016.

Mathias Énard, Boussole, éd. Actes Sud, 2015. Dernière communication à la société proustienne de Barcelone, Inculte, 2016.

 

Mathias Énard ©Marc Melki / Gonçalo Tavares ©Antoine Rozès