Vendredi 6 novembre 2015 - 19H00

Lecture musicale​​

« C’est bizarre l’écriture » – soirée Christiane Rochefort

« C’est bizarre l’écriture » – soirée Christiane Rochefort

Lecture par Orit Mizrahi, accompagnée par Awena Burgess (chant) & Daniel Mizrahi (guitare)

Tarif : 10 € / adhérent : 5 € RÉSERVER

Lauréate du prix de la Nouvelle Vague en 1958 pour Le Repos du guerrier, son premier grand succès public, Christiane Rochefort (1917-1998) publie ensuite une série de romans novateurs par leur ton corrosif et iconoclaste, leur langage cocasse et créatif.

Elle est également l’auteur d’aphorismes, de poèmes en prose et d’essais – dont C’est bizarre l’écriture, essai portant sur son travail d’écrivain (1970). Elle reçoit en 1988 le Prix Médicis pour La Porte du fond.

Christiane Rochefort se présente en 1978 dans une autobiographie totalement atypique, expérimentale et riche d’inventivité, Ma vie revue et corrigée par l’auteur.  Elle a tenu un journal de 1986 à 1993 publié en 2015 sous un titre suggéré par elle-même, Journal préposthume possible.

 

L’originalité, la vigueur, l’éloquence de son style seront mis en voix par Orit Mizrahi et Awena Burgess accompagnées par Daniel Mizrahi – et par des images inédites de Delphine Dhilly et Ned Burgess. Anne Garreta, membre du Jury du prix Médicis, et d’autres lauréates de ce prix participeront également à cette soirée.

 
À lire – Christiane Rochefort, Journal préposthume possible, éditions iXe,  2015 -  La Porte du fond, Grasset, 1988.