Lundi 26 février 2018 - 20H00

Spectacle

Causeries #4 : Le sale discours du 26/02

David Wahl
Causeries #4 : Le sale discours

Collaboration artistique : Pierre Guillois

tarif : 15 € / adhérent : 10 € RÉSERVER

C’est un récit qui parle de l’environnement. D’un environnement façonné par nos ordures, nos excréments et nos déchets. C’est un récit qui parle de notre instinct de survie, de nos rêves d’éternité, de la peur de la mort.

Qu’est-ce qui est propre ? Qu’est-ce qui est sale ? La pollution est-elle le défi de notre époque ? Les racines sont-elles plus profondes que cela ? Les déchets auraient-ils une problématique métaphysique ?

Drôle de promenade en tout cas, qui nous fera côtoyer le cochon, les atomes, le caca, Marie Curie, la Voie lactée, les fantômes et bien d’autres choses… Aborder ces problèmes avec recul et oui, avec humour. La réflexion est à ce prix.

« Le Sale Discours » est la quatrième “causerie” de David Wahl, dramaturge, écrivain et interprète. Son écriture, prodigieuse d’intelligence, tisse des liens entre différents domaines souvent séparés : recherches savantes et récits populaires, savoirs et curiosités, scène et science.

 

Production Incipit
Coproduction Le Quartz – Scène nationale de Brest, La Faïencerie Théâtre-Creil-Chambly – Scène nationale en préfiguration, Châteauvallon – Scène nationale, La Maison de la Poésie – scène littéraire à Paris.
En immersion à L’Andra, L’institut Curie/Musée Curie, au Quartz – Scène nationale de Brest
Avec le soutien de L’Andra et de Big Bennes/ Soignolles-en-Brie

Durée 1H20

Texte et Interprétation David Wahl
Mise en espace Pierre Guillois
Régie générale Jérôme Delporte
Régie Plateau, accessoiriste Anne Wagner
Création son Nicolas Coulon
Création lumière Maël Guiblin

 

À lire – David Wahl, Le sale discours, éd. Premier Parallèle, 2018.