Samedi 16 septembre 2017 - 20H30

Exercice d'admiration

Baudelaire par Gérard Macé

Baudelaire par Gérard Macé

Accompagné de Jacques Bonnaffé

tarif : 10 € / adhérent : 5 € RÉSERVER

 « L’odeur de soufre s’était largement évaporée quand j’ai lu Les Fleurs du mal pour la première fois. Un demi-siècle plus tard, je suis sûr que le livre de Baudelaire, rouvert tant de fois depuis, m’a fait comprendre assez vite que la littérature, et singulièrement la poésie, agrandissait le réel. Baudelaire était bien ce “magicien ès lettres” dont il parle dans sa dédicace à Théophile Gautier. Magicien et savant, tour à tour ivre de ses pouvoirs et mélancolique, accablé par la malchance, désigné par le sort pour être un génie malfaisant, qui épouvante sa propre mère. Jeune lycéen, comment ne pas être sensible à cette pose, à cette provocation, alors qu’on exagère tout et qu’on ne veut croire à rien ? »

 Grand Prix de poésie de l’Académie française pour l’ensemble de son oeuvre en 2008, Gérard Macé nous fait partager ce soir son admiration pour Baudelaire. Il est accompagné par Jacques Bonnaffé pour quelques moments de lecture.

À lire – Gérard Macé, Baudelaire, Buchet-Chastel, coll. Les auteurs de ma vie, 2017